Le saviez-vous ? La douche a fêté ses 150 ans cette année, et a été créée à Rouen !

Préparez-vous à être ébloui par les révélations incroyables sur l’histoire méconnue de l’élément vital de votre routine quotidienne ! Vous ne croirez pas d’où vient vraiment l’invention qui a bouleversé le monde il y a 150 ans. Attachez vos ceintures, car nous plongeons dans le passé pour découvrir l’origine surprenante de la douche moderne – préparez-vous à être stupéfait !

Le Mystère Enfin Dévoilé : La Naissance de la Douche

150 ans en arrière, quelque chose d’incroyable s’est produit dans la ville de Rouen. Ce que vous utilisez chaque jour pour rester propre et rafraîchi a en réalité été conçu là-bas, et c’est probablement l’une des informations les plus surprenantes que vous apprendrez aujourd’hui. La célébration des 150 ans de cette invention révolutionnaire est encore dans l’air, mais vous ne saviez peut-être pas que c’est à la prison Bonne Nouvelle que tout a commencé. Oui, vous avez bien deviné, nous parlons de la fameuse douche !

Invention de la douche à Rouen

L’Incroyable Évolution Hygiénique

Remontons le temps jusqu’à une époque où la prison Bonne Nouvelle était occupée par un grand nombre de détenus – environ 900 pour être précis. Parmi les occupations des prisonniers, il y avait une tâche particulièrement salissante : aplatir des cornes de bœuf pour fabriquer des boutons. Vous pouvez imaginer à quel point cela devait être salissant, avec du sang et de la chair. Malheureusement, il y avait un grave problème d’hygiène à la prison. Avec très peu de baignoires disponibles, l’hygiène des détenus laissait à désirer.

A lire  Une romance cosmique irrésistible : Le Scorpion et le Poissons envoûtent juin 2023 !

Vous ne devinerez jamais comment ils géraient cela à l’époque. L’eau était changée après seulement 20 ou 30 détenus. Autant dire que c’était un véritable cauchemar. Imaginez-vous passer en dernier dans une situation aussi peu hygiénique. Les miasmes, les virus et les microbes proliféraient, alimentant la propagation des maladies. Le médecin du centre pénitentiaire, François Merry Delabost, était sérieusement préoccupé par cette situation.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par GROHE France (@grohe_fr)

Une Idée qui Change Tout : Le Bain en Pluie

Le Dr. Merry Delabost, homme d’action et soucieux de l’hygiène, s’est mis à la recherche d’une solution innovante et économique en eau pour résoudre ce problème brûlant. S’inspirant des pratiques antiques où les riches Grecs et Égyptiens se faisaient arroser d’eau par des esclaves, il a développé un concept novateur. Ce concept, qui allait finalement devenir le pommeau de douche, consistait à créer un filet d’eau ressemblant à une pluie bienfaisante. À cette époque, il avait même baptisé cette idée les « bains en pluie ». Il a réussi à convaincre les autorités de la pertinence de son idée.

Le tournant historique est arrivé lorsque huit premières cabines de douche ont été construites par les détenus eux-mêmes en 1873. Les résultats ont été stupéfiants. Les prisonniers pouvaient maintenant se laver deux fois par semaine, ce qui a eu un impact spectaculaire sur la réduction des problèmes de maladies.

Le Rayonnement de la Douche

Comme toute grande invention, celle-ci n’a pas tardé à se faire connaître. Le concept du Dr. Merry Delabost a été adopté par la prison de Poissy, puis il a fait son chemin vers les premières douches publiques à Bordeaux, avant de gagner le cœur de l’Armée. Curieusement, la Ville de Rouen a pris son temps pour adopter les douches publiques, attendant jusqu’en 1897 pour sauter le pas.

A lire  Les 5 meilleures idées cadeaux pour un homme

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Les douches individuelles dans les logements n’ont fait leur apparition que bien plus tard, au début du XXe siècle, et principalement après la Première Guerre mondiale, principalement chez les plus fortunés.

Création de la douche à Rouen

L’Héritage Méconnu

Le Dr. Merry Delabost n’a pas tiré une grande gloire de son invention, ni même une fortune. Son altruisme et son souci de l’hygiène l’ont poussé à créer quelque chose de révolutionnaire pour le bien-être des détenus. Une petite rue porte aujourd’hui son nom, près de la prison où tout a commencé. Son héritage demeure discret mais puissant, une preuve vivante que parfois, les plus grandes avancées naissent de l’empathie et de la détermination.

Alors, la prochaine fois que vous prendrez une douche, rappelez-vous de l’histoire étonnante qui se cache derrière ce simple acte d’hygiène. Une histoire née dans les coins méconnus de Rouen, mais qui a incontestablement changé notre monde pour toujours.

Fredo

Laisser un commentaire