Multiplier vos récoltes de tomates en limitant les risques d’infection grâce à la taille

La taille des plants de tomates est une pratique horticole cruciale qui a un double avantage : d’une part, elle favorise une croissance saine des plants, et d’autre part, elle améliore la production de fruits. Cette méthode, lorsqu’elle est correctement appliquée, peut aider à prévenir les infections et à maximiser votre récolte de tomates. Dans cet article, nous vous guidons à travers les différentes étapes de la taille des tomates et vous donnons des conseils pratiques pour réussir cette opération délicate.

Pourquoi tailler vos plants de tomates ?

Tailler vos plants de tomates présente plusieurs avantages. Non seulement cela vous aide à maintenir une plante saine, mais cela peut également augmenter le rendement de vos récoltes. Voyons cela en détail.

Prévention des maladies

Les plants de tomates sont particulièrement vulnérables à certaines maladies, notamment le mildiou, une maladie fongique qui se propage rapidement dans les conditions humides et chaudes de l’été. En enlevant les feuilles inférieures des plants de tomates, vous pouvez améliorer la circulation de l’air autour de la plante, réduisant ainsi l’humidité et le risque de développement du mildiou.

Amélioration de la production de fruits

Lorsque vous taillez un plant de tomates, vous enlevez les feuilles et les branches inutiles qui détournent l’énergie de la plante. Cela permet à la plante de concentrer son énergie sur la production de fruits. Ainsi, même si le nombre de tomates sur un plant taillé peut être légèrement inférieur à celui d’un plant non taillé, les fruits seront généralement plus gros et mûriront plus rapidement.

A lire  Pourquoi et comment utiliser le citron pour éliminer les mauvaises odeurs de la maison

Comment tailler vos plants de tomates ?

La taille des plants de tomates peut sembler complexe au premier abord, mais avec un peu de pratique, cela devient une tâche relativement simple. Voici comment procéder :

Étape 1 : Identifier les gourmands

Les gourmands sont les petites pousses qui apparaissent à l’aisselle des feuilles, là où la tige principale rencontre les branches. Ces gourmands, s’ils sont laissés à croître, peuvent devenir de nouvelles tiges qui produiront des fruits. Cependant, ils consomment aussi une grande partie de l’énergie de la plante, ce qui peut finalement nuire à la production de fruits. Il est donc recommandé de les enlever.

Étape 2 : Couper les gourmands

Utilisez un sécateur propre et bien aiguisé pour couper les gourmands à leur base. Faites cela lorsque les gourmands sont encore petits (pas plus de 10 cm de long), car une fois qu’ils ont commencé à produire des fleurs et des fruits, la plante aura déjà dépensé une grande quantité d’énergie.

Étape 3 : Enlever les feuilles inférieures

Comme mentionné précédemment, l’enlèvement des feuilles inférieures peut aider à prévenir le développement du mildiou. Enlevez ces feuilles dès que les premiers fruits commencent à se former.

Étape 4 : Contrôler la croissance verticale

Les plants de tomates ont tendance à pousser de manière vigoureuse et peuvent devenir très encombrés. Pour contrôler leur croissance verticale, vous pouvez utiliser des cages à tomates, des treillis ou des tuteurs. Attachez délicatement les tiges principales aux supports à mesure qu’elles grandissent, en veillant à ne pas endommager la plante.

A lire  Boostez votre récolte de cerises : 3 astuces simples et gratuites pour lutter contre la moniliose

Étape 5 : Surveiller et entretenir

Une fois que vous avez effectué la taille initiale, continuez à surveiller vos plants de tomates régulièrement. Retirez les nouvelles pousses indésirables au fur et à mesure qu’elles apparaissent. Éliminez également les feuilles jaunes ou malades pour maintenir la santé globale de la plante.

Article mis à jour le 15 juillet 2023

Laisser un commentaire