Comment se lancer dans la construction d’une maison en container ?

Vous avez toujours rêvé de construire votre propre maison, mais vous n’avez jamais osé ? Alors la solution de l’autoconstruction avec la maison en container est une excellente alternative ! Beaucoup plus facile à réaliser, elle reste à la portée de tous et ne demande pas forcément de grandes connaissances techniques. Alors en bref, voici les étapes à suivre pour emménager dans votre futur chez vous !

construire une maison en container

Comment construire une maison en container ?

Si vous avez décidé d’opter pour la construction d’une maison en container, alors voici les différentes étapes à suivre pour vous assurer d’un lieu de vie convivial et agréable.

Les fondations d’une maison en container

La première étape pour construire une maison en container, ce sont les fondations. En effet, il faudra forcément l’isoler de l’humidité du sol en lui offrant des fondations solides et parfaitement stables. Pour cela, vous aurez le choix entre :

  • des fondations à plots,
  • des fondations en béton,
  • des fondations à radiers.

Le but, c’est que vous puissiez ensuite souder votre container sur des plaques en métal qui seront elles-mêmes soudées directement sur les fondations. C’est une étape essentielle qui demande forcément certaines connaissances en soudure. Voilà pourquoi, il ne faut pas hésiter à faire appel à un professionnel pour vous aider.

A lire  Quelle est la meilleure perceuse percussion en 2023 ?

L’orientation d’une maison en container

En même temps que les fondations, il faut également se poser la question de l’orientation de votre maison en container. En effet, c’est elle qui jouera en grande partie sur votre consommation d’énergie au quotidien. Alors si vous souhaitez faire un maximum d’économie sur votre facture, voici quelques indications à retenir.

  • Pour les pièces de vie des plus utilisés comme les chambres ou le séjour, choisissez une exposition au sud. Ainsi, vous profitez d’un maximum de luminosité et d’un agréable confort thermique en hiver. En revanche, en été, prévoyez des stores pour éviter l’accumulation de la chaleur.
  • Pour les pièces de services comme les salles de bains, les toilettes ou l’entrée, choisissez une exposition au nord. Comme elles sont rarement utilisées, vous n’avez pas forcément besoin d’une luminosité intense. D’ailleurs, il faudra absolument limiter la quantité des ouvertures sur la façade nord de votre maison container pour éviter les déperditions thermiques.

Les raccordements techniques d’une maison en container

Au niveau des raccordements techniques d’une maison en container, il faudra penser au réseau d’électricité, de gaz, à l’eau et à l’évacuation des eaux usées. Pour éviter d’importants travaux de raccordement, il vaut mieux anticiper cette étape en choisissant un terrain “viabilisable” qui dispose déjà de tous les réseaux à proximité. Ainsi, vous pourrez facilement faire intervenir une entreprise pour le raccordement.

L’isolation d’une maison en container

Enfin, concernant l’isolation d’une maison en container, vous aurez le choix entre une isolation par l’extérieur ou par l’intérieur. Généralement, c’est une isolation par l’extérieur qui est privilégiée dans la mesure où elle n’empiète pas sur la surface à vivre. En plus, cela vous permet de recouvrir votre conteneur industriel d’une jolie touche d’esthétisme. D’ailleurs, ce sont des panneaux avec des isolants en bois qui sont privilégiés puisqu’ils s’intègrent parfaitement à l’environnement. En plus, ils sont nobles par essence et extrêmement durables.

A lire  La multiplication des rosiers par bouturage : une méthode efficace et facile pour renouveler votre jardin

FAQ :

Quelles sont les différentes options pour les fondations d’une maison en container ?

Les fondations d’une maison en container peuvent être réalisées avec des fondations à plots, des fondations en béton, ou des fondations à radiers. Il est important de choisir une option solide et stable pour isoler la maison de l’humidité du sol.

Comment choisir l’orientation d’une maison en container pour optimiser la consommation d’énergie ?

Pour les pièces de vie les plus utilisées (chambres, séjour), il est préférable de les orienter au sud afin de profiter d’un maximum de luminosité et d’un confort thermique en hiver. Pour les pièces de service (salles de bains, toilettes, entrée), il est conseillé de les orienter au nord afin de limiter les ouvertures et les déperditions thermiques.

Quelles sont les options pour l’isolation d’une maison en container ?

L’isolation d’une maison en container peut être réalisée par l’extérieur ou par l’intérieur. L’isolation par l’extérieur est généralement privilégiée, car elle n’empiète pas sur la surface habitable et permet de recouvrir le conteneur d’une touche esthétique. Les panneaux isolants en bois sont souvent utilisés, car ils s’intègrent bien à l’environnement et sont durables.

Article mis à jour le 4 mai 2023