Nos conseils pour choisir la peinture pour cacher des défauts d’un mur

Même si tout le monde voudrait que la peinture de ses murs soit lisse, plate et intacte, la réalité est que la plupart des murs de vieilles maisons présentent des défauts. Afin de les éliminer, la meilleure solution serait de poncer légèrement la surface, de combler les vides, puis d’utiliser du papier de verre très fin pour lisser la peinture. Toutefois, même après l’utilisation de cette technique, il reste toujours mieux de cacher, à l’aide de peintures, les bosses et les dépressions dans les murs bien usés. Si tel est votre cas, voici quelques recommandations pour dissimuler les défauts sur vos murs.

Utilisation d’une peinture texturée ou d’un motif

Nos conseils pour choisir la peinture pour cacher des défauts d'un murNaturellement, l’œil de l’être humain remarque les défauts et les bosses sur un mur très vite, et ce, à cause des différents angles de réflexion de la lumière sur la surface. En effet, une bosse sur le mur déformera le plan du mur et réfléchira la lumière, faisant immédiatement signaler aux yeux des incohérences.

La peinture texturée peut masquer ces défauts de manière magistrale, de même pour les techniques créatives d’application (par exemple, changer une couleur plus claire en une couleur plus foncée.) En effet, il est difficile pour l’œil nu de déterminer les creux et les pics sur un mur. Vous pouvez également utiliser des additifs, tels que le sable de silice ou une texture en rouleau.

A lire  Quelle est la meilleure perceuse filaire en 2022 ?

Utilisation d’une peinture de finition mate

La finition de la peinture a une très grande importance dans la dissimulation des défauts, il est donc utile de savoir, comment les différentes finitions reflètent ou absorbent la lumière à des degrés différents. Il faut savoir que plus la finition est mate plus elle absorbera la quantité de lumière réfléchie par le mur, ce qui réduit la visibilité des bosses et des creux. En plus, les finitions plates sont aussi plus audacieuses et plus à la mode que les finitions brillantes.

En revanche, ces peintures peuvent être un peu plus difficiles à nettoyer et peuvent nécessiter des retapages plus fréquents. En guise de demi-mesure, la peinture coquille d’œuf peut faciliter le nettoyage et permet en même temps de bien couvrir les défauts.

Conseils pour réussir la dissimulation des défauts sur le mur

D’abord, il est important d’effectuer de bons travaux de préparation. Il faut commencer par poncer les endroits présentant des défauts puis les nettoyer. Une surface nue permet une adhésion correcte de la nouvelle peinture. Il faut aussi appliquer une couche d’apprêt.
La couleur de la peinture, est également très importante dans la révélation ou la dissimulation des défauts. Il faut savoir que les couleurs claires font ressortir les imperfections tandis que les couleurs foncées les cachent.

En effet, les couleurs claires reflètent n’absorbent pas la lumière autant que les couleurs sombres. Ensuite, la qualité de la peinture doit être bonne. Si vous choisissez une peinture bon marché, elle ne vous fournira pas la recouvrance, la densité ainsi que la durabilité nécessaires pour garder votre mur bien peint.
Enfin, le nombre de couches de peinture est important, il est possible que vous ayez besoin d’une ou deux couches de peinture en plus pour pouvoir couvrir la totalité des défauts.

A lire  Comment réparer une fuite de radiateur ?

En général, les travaux de peinture dans une maison nécessitent au moins deux couches pour un bon rendu, mais il est possible qu’une troisième soit nécessaire, en particularité si vous peignez par-dessus une couleur foncée préexistant avec une teinte plus claire.

Il faut se renseigner auprès du vendeur pour savoir combien de couches vous devrez appliquer. Si vous n’achetez pas suffisamment de peinture, vous ne pourrez probablement pas arriver à cacher les défauts de votre mur.